12-0217

V
oilà la dernière double-page de mon carnet de montagnes. Ici deux vues imaginaires et plus printanières que les autres : douceur ambiante oblige !