Je sais que beaucoup d'entre vous aiment visiter les coulisses de mes aquarelles ! Mais je ne pense pas toujours à les montrer et surtout à photographier une aquarelle en train de prendre vie.

Voici donc un pas à pas d'une nouvelle aquarelle de mer (cliquez sur les images pour agrandir) :

 mer_et_brume1_3

Sur un feuille très mouillée, trempée en entier  dans l'évier et posée sur une plaque de plexi et scotchée (ce n'est pas obligé de scotcher si on travaille en une fois) j'ai posé mes premiers passages d'indigo, pointe d'alizarine et outremer en suggérant déjà l'horizon avec un ciel plus clair au-dessus.

 

 

 

 

Puis sur le papier sec j'ai peint les rochers (sépia, terre d'ombre brûlée, gris de payne) en essayant d'avoir des nuances claires-foncées pour suggérer le volume et une certaine forme de rochers.

 

 

 

POur les rochers dont on verra la base dans l'eau, je passe un pinceau juste un peu humide au ras de la tahce de couleur foncée encore mouillée afin de faire fuser un peu de cette couleur dans l'eau de la mer pour suggérer un reflet.



   

mer_et_brume4

 

A ce stade, l'aquarelle manque de profondeur et le ciel n'est pas aseez sombre pour s'équilibrer avec les rochers très foncés.

 

 

 

 

 

 

 

 

  

mer_et_brume5_63

Je réhumidifie doucement mais complètement ciel et mer à l'eau claire.

Puis je pose un mélange d'indifo et de gris de Payne : même si le mélange va s'éclaiicir en s'étalant il est trop foncé. J'en enlève alors un peu en trempant juste la pointe du pinceau dans l'eau et en l'égouttant sur le bord du récipient.

 

 

 

 

Ensuite je peu étaler un peu plus ce nuage sombre mais j'ai encore trop de couleur dans mon pinceau : je le rince complètement avant de continuer à étirer ma teinte vers l'horizon.



 

 

 

 

 

 

mer_et_brume7_9

 

Après avoir foncé le ciel, l'horizon sur la mer est trop clair et il faut ajouter la même couleur (indigo + gris de payne) sur la ligne d'horizon dans le papier toujours assez humide.

 

Avec un pinceau très essoré j'esuie juste le dessus de l'horizon qui fusait un peu trop haut dans le ciel clair. J'en profite pour ajuster mon horizon qui doit être bien horizontal (heu ça c'est très difficile !)

 

Puis sur papier de nouveau sec j'ai encore une fois humidifié tout le ciel et redensifier la teinte afin de foncer aussi le blanc du ciel (je n'ai pas pris de photo mais c'est le même principe que ci-dessus).

 

 

 

 

 

 

 

  mer_et_brume_fin

 

 

En dernier je donne un effet de texture aux rochers : après avoir légèrement humidifié au pinceau le rocher, je frotte un morceau de papier de verre sur la mine de crayons aquarellables afin de déposer une fine poudre colorée qui se fixera juste par l'eau sur le papier. (pas de photo car je n'ai que 2 mains !)

 

Puis je passe un pinceau fin humide afin de rediluer les pigments en poudre et faire des traces plus nettes pour donner du relief à la pierre.

 

 

 

 

 

 

 

Il ne reste plus qu'à signer puis couper la feuille au format que j'avais choisi (20 x 20 cm) et...

mer_et_brume_20_x_20_fin

 

.... et à encadrer ! Ce cadre acheté sur une brocante encadre en fait une autre aquarelle, presque la même, réalisée l'an dernier mais en format très petit de 10 cm x 10 cm.

 

mer_et_brume_cadre_w

 

A bientôt ! (Départ demain pour mon stage Carnet de voyage en Bretagne à Trégastel) je reviendrai dans 1 semaine !